Nous étions 56 à nous retrouver pour cette nouvelle édition, dans le plus grand respect des normes gouvernementales du moment (< 100 personnes).

C’est grâce à 4 mousquetaires et un NGO en chef que cette édition a pu se dérouler à Saint-Malo les 13 et 14 mars. Alors merci Cécile, merci Pierre, merci Aurélien, merci Suzon, et merci Alex !

Evidemment, si cette édition fût une telle réussite, c’est aussi grâce à l’ensemble des participants. Merci à toutes et tous pour ces 2 jours pleins … vraiment très pleins.

Un petit groupe de veinards ont même commencé les festivités la veille.

De mon côté, la SNCF a choisi de m’offrir une nuit sur mon itinéraire plutôt que de me transporter jusqu’à St Malo selon les horaires initialement prévus. J’ai donc profité d’une nuit sur Rennes (mais je dois le confesser, dans des conditions de confort remarquables) avant de poursuivre vendredi matin jusqu’à Saint-Malo par voie ferroviaire.  Et en prime … je suis arrivé à l’heure :-).

Les choses sérieuses ont donc commencée dès 9:00 (allez, 9:30) par le pitch du gentil non-organisateur en chef, en particulier à destination des nouveaux dans cette conférence peu commune :

Tout commence par une histoire par Yannick AMEUR

Lançons-nous sur un mode collaboratif. Comment cocréer une histoire, à 3, à 6, à 12, etc.  en s’appuyant sur des illustrations de principes ou de pratiques agiles :

AnimAgile d’Alexandre Boutin

Ensuite, en se basant sur un programme très vite assez riche, je me suis précipité sur l’atelier AnimAgile d’Alex.

Je ne veux pas contribuer à quelque pression que ce soit, mais je fais parti des impatients à l’idée d’acquérir le support de cet atelier. Alex, je dis ça, je ne dis rien ;-).

Back to the problem de Kervin KUENY

Kervin nous a ensuite fait découvrir un mécanisme d’élaboration de solutions aussi surprenant qu’efficace autour de 4 phases :

    1. Composer des binômes (qui perdureront sur toute la durée de l’atelier)
      2 minutes pour exposer à son binôme son problème PUIS
      2 minutes pour que le binôme vous expose son problème.
      => A ce stade, surtout ne pas chercher à proposer la moindre solution.
    2. Se projeter dans un futur lointain. Futur dans lequel vous avez besoin d’un déambulateur. Déambulateur que vous simulerez à l’aide d’une chaise (pour mieux plonger dans cette projection) en vue de traverser la salle.
      Cela donne des scènes cocasse 😉

      A travers cette incarnation, vous allez raconter à votre binôme cette histoire de problème que vous avec rencontré il y a si longtemps, ainsi que ce qui c’est passé une fois celui-ci réglé.
      Evidemment, un match retour permet à votre binôme de prendre votre place sur le retour.

    3. Revenir ensuite dans un passé (plus ou moins passé selon les cas), bref dans une cour d’école.
      Conseil de Kervin : installez vous de façon à pouvoir laisser pendre vos jambes. Toujours pour mieux incarner cette phase.
      Racontez à présent à votre ami.e d’école comment vous envisageriez de rencontrer votre problème dans l’avenir.
      A nouveau, échangez les rôles.
    4. Enfin, renouvelez cet exercice en vous projetant lors d’un pot de départ (pas nécessairement le votre) qui a lieu alors que le problème investigué n’a plus lieu d’être.
      Pour une dernière fois, échangez les rôles.

A travers ces 3 phases de projection, votre vision du problème doit avoir largement évolué.

Escape game agile par Frantz DEGRIGNY

Frantz nous a proposé un prototype d’escape game “sur table” sur la mécanique de Unlock.

Au détour d’une mission d’espionnage, cet atelier cherche à faire découvrir quelques indicateurs budgétaires et de suivi d’une équipe agile.

Keep Talking and Nobody Explosed par Sam CRANFORD

Un grand classique que nous proposons régulièrement avec Sam. Cette édition d’Agile Games France n’y a pas échappé.

Mais c’est la première fois que je vois les démineurs si décontractés ;-).

Pour mémoire, je replace ici le lien vers :

Agile Smells de Robin BERAUD-SUDREAU par moi

J’ai ensuite proposé une découverte de Agile Smells.

J’aime beaucoup cet atelier car il permet de générer des échanges très riches, que ce soit au sein d’une équipe, ou comme ici avec des participants qui ne se connaissent pas nécessairement.

En gros, il permet de générer des échanges basés sur les retours d’expérience des participants ayant rencontré certaines mauvaises pratiques. Voire même de présenter quelques principes encore méconnus. Une mine d’échanges qui dans le cadre éventuel d’une rétrospective peut même servir de support d’identification de problèmes (en particulier au sein d’une équipe pue expérimentée ou au contraire à court d’idées).

Cet atelier est disponible en version libre, à travers OpenSeriousGame par ici : https://openseriousgame.github.io/Agile-Smells.

Mais il est aussi possible de l’acquérir par ici : https://coach-agile.com/produit/agile-smells ou ici : https://www.supertilt.fr/boutique/agile-smells.

Il était une … solution par Suzon BEAUSSANT et Aurélien WILLE

Suzon et Aurélien nous ont proposé cet atelier de découverte de l’approche Solution Focus, créé par Suzon.

En fait, le jeu est composé de 2 parties (un peu à la façon de l’atelier Agile-Alchemist de Jacques) :

  • un support de création d’un contexte commun de réflexion
  • un support de questionnement Solution Focus

J’ai vraiment hâte de pouvoir acquérir ce support qui s’avère être un guide de questionnement vraiment terrible.

Allez Suzon … un petit lien de vente ???

Galèrapagos

Un jeu de société, même pas détourné, qui vaut le coup d’être joué en équipe. Au moins pour questionner les mécanismes de coopération en cours en son sein.

Bref, c’est écrit dessus :

De la coopération … mais pas trop !

 Visite surprise par Aurélien MORVAN

Il ne s’agit pas d’un atelier à proprement parler, mais la visite surprise d’Aurélien est tout de même un fait marquant sur ces deux jours.

Bandido

Voici un autre jeu de société qui n’a pas besoin du moindre détournement pour faire toucher du doigt les mécanismes de coopération d’une équipe.

En prime : il est fun.

Resolvia par Jérome URVOAS

Jérôme nous a proposé une découverte de l’atelier RESOLVIA de Maxence WALBROU.

Il s’agit d’un atelier de résolution de problème relationnel à travers une approche systémique guidé par 5 étapes :

  1. Identifier qui sont les acteurs en jeu, le tout à travers un plateau invitant à une présentation du principe de boucle de rétro-action systémique.
  2. Décrire les comportements et ressentis en jeux lorsque le problème est rencontré.
  3. Identifier quel acteur souhaite évoluer pour résoudre le problème.
  4. Identifier le 1er signe d’évolution.
  5. Identifier une stratégie d’évolution (parmi un ensemble de stratégies proposées).

Bref, cet atelier peut être acquis par ici : https://www.makeplayingcards.com/sell/marketplace/resolvia-le-jeu-de-cartes-strategique-v11.html

Warm-up par Sandrine CARITEAU

Sandrine a relancé la journée du samedi à travers un warm-up bien nécessaire au regard d’un solde de sommeil très léger.

Lego Cynefin par Kervin KEUNY

Kervin nous a proposer de vivre les différents contexte du quadrant Cynefin (ou “Molécule de Snowden”).

Un rappel important :
On ne peut pas passer du chaos au simple sans passer par les étapes intermédiaires.
Dans l’autre sens non-plus, mais passer du simple au chaos peut arriver tellement vite que l’on peut ne pas se rendre compte des étapes intermédiaires.

Icebreaker à base de Legos par Céline LAISNE

Céline a enchaîné avec un petit icebreaker :

Se présenter à travers une petite construction. Autant dire que tout le monde n’a pas le même type de représentation, d’expression, ou de concept de métaphore ;-).

Une mécanique très proche d’une introduction au Lego Serious Play.

Mécanicartes par Suzon BEAUSSANT et Clémence GUEIDAN

En se basant sur une partie de Hanabi facilité par Suzon, Clémence nous a fait découvrir l’atelier Mécanicartes dont l’objectif est de déconstruire un jeu en vue de l’améliorer ou le personnaliser.

Typiquement, pour nous, le jeu Hanabi correspond à ceci :

A noter que toutes les équipes ne décrieront pas les mêmes jeux de la même façon.

Le jeu de cartes Mécanicartes peut s’acquérir par ici : https://www.philibertnet.com/fr/prismatik/43926-mecanicartes-2100000291137.html

 

Ou se télécharger par ici : http://www.mecanicartes.com/se-procurer-mecanicartes

Bref