Cela fait un moment que je devais faire un retour sur le dernier #CoachingDojo, et le jeu des priorisations ne m’a pas permis d’être plus réactif.

Quoi qu’il en soit, nous étions 23 pour cette nouvelle édition estivale. Accueillis très agréablement par l’équipe de Zenika Bordeaux en bord du lac.

Comme pour les éditions précédentes, nous avions préparé un déroulé basé sur les fondamentaux du #CoachingDojo et agrémenté de quelques nouveautés. Et comme pour les éditions précédentes, nous ne nous y sommes pas tenus 😉 … et cela ne semble avoir dérangé personne.

Cette édition était tout de même particulière de par l’équipe qui la proposait. En effet, depuis le départ d’Isabel pour une destination transatlantique et de par le cadre que nous devons apporter dans ce type d’atelier, nous étions contraints avec Fabrice de limiter drastiquement le nombre de place proposées. Cela a généré des frustrations largement ressenties lors de l’édition 17.1.
Ainsi, Karine et Jérôme se sont joints à Fabrice et moi afin de permettre de proposer ces journées à un plus grand nombre de participants. Je les en remercie encore, et c’est bien grâce à eux que nous avons été en mesure de nous retrouver à 23.

23 participants pour 28 places ouvertes : oui, j’ai encore quelques pistes d’amélioration à explorer pour éviter que certaines personnes intéressées et encore sur liste d’attente ne se retrouvent pas privées d’une participation alors que toutes les places attribuées ne sont finalement pas honorées. (Mais où irions-nous si nous renoncions à nous améliorer ?!?)

Mais croyez-moi, les 23 personnes présentes étaient les bonnes personnes : motivées, curieuses, généreuses, etc. Bref, tous les ingrédients étaient là pour faire de cette journée – à laquelle je suis arrivé avec une certaine fatigue – une journée humainement enrichissante et revigorante, pleine de partage et de bienveillance. Ça fait un bien fou !

La prochaine édition est déjà planifiée : “Coaching Dojo 17.3“. Elle sera à nouveau accueillie par Zenika Bordeaux et si la liste principale d’inscription a été à nouveau saturée très rapidement (et nous en sommes heureux), n’hésitez pas à vous inscrire sur liste d’attente. Beaucoup de choses peuvent encore bouger d’ici fin septembre.