Voici une traduction publiée sur le Wiki d’Ayeba (c’est par là) dont le support peut faciliter certaines prises de conscience autour d’un peu d’humour(ou l’inverse) :

 

Nous devons cette idée originale à Olivier Fortier, et ceci dit : c’est la première fois que je traduis un francophone.