Voici un atelier que j’ai expérimenté à Agile Games France 2017 et que j’ai oublié de mentionner. D’ailleurs, je m’excuse auprès du participant l’ayant proposé : je suis arrivé après son démarrage et je ne suis pas en mesure de l’identifier (mais je rectifierai sur simple demande).

Quoi qu’il en soit, je ne pense pas que notre session ait été filmée ; mais nous pouvons compter sur nos collègues de #play14 pour le partage (merci à eux) :

Le principe est le suivant :

  1. L’ensemble des membres du groupe se placent face à face, les bras tendus, pour composer un corridor “infranchissable”
  2. Un membre placé à une extrémité met à l’épreuve sa confiance en les autres membres du groupe (et en lui-même) en prenant son élan et en traversant le corridor, en courant le plus vite possible
  3. Les autres membres, évidemment bienveillants, prennent soin de ne relever les bras qu’au plus près du passage du coureur
  4. Une fois la traversée effectuée, le coureur grossis les rangs du corridor
  5. Son ancien voisin (resté à l’autre bout) s’élance à son tour
  6. Et ainsi de suite.

Note : Soyez vigilant à garder suffisamment de place après le corridor pour la décélération. Cela peut nécessiter un décalage régulier de celui-ci.

Evidemment, cet atelier ne se propose qu’à des groupes suffisamment importants, et représente un icebreaker de choix face à un groupe dont tous les membres sont physiquement en mesure de participer.

Il ne faut jamais oublier que ce type d’activité se prête très bien à du team building, mais qu’il génère des exclusions s’il est proposé alors que tout le monde n’est pas en mesure d’y participer.