Encore une nouvelle réussite pour la non-organisation d’Agile Games France.

L’édition 2017 s’est déroulée à Lille ces 17 et 18 mars, et je dois admettre avoir particulièrement apprécié les initiatives des agilistes locaux pour agrémenter notre accueil, au-delà d’AGF.

Prélude

En ce qui me concerne, les choses ont commencé dès jeudi soir suite à une petite journée de formation en interne. C’est donc dès 20:00 que j’ai rejoint les premiers “joueurs” de tous bords dans le restaurant réservé par nos amis lillois, pour une soirée déjà très riche en échanges autour de nos divers parcours et expériences d’accompagnements.

Il semblerait même que ce restaurant soit connu :

Jour 1

Les choses “sérieuses” ont vraiment commencées le vendredi matin dès 9h00 dans un bâtiment tout neuf, haut en couleur, qui sera baptisé dans cette même journée la “Maison Stéphane Hessel” :

Très vite, le non-organisateur en chef (@agilex) place le cadre des 2 journées qui nous attendent :

Les choses sont donc claires : Nous sommes tous responsables et impliqués. Bref, auto-organisés (ça raisonne ou pas ?).

Stressss!!!

J’ai débuté ma journée par une belle surprise : le jeu Stressss!!!

Il s’agit d’un atelier conçu par Matthieu (@Matt_Salikhov) et Nicolas (@NicoTOpen) pour faire expérimenter la gestion du stress au sein d’une équipe. Il est diffusé en Creative Commons avec la bénédiction de Open (@Open_ESN) :

Et oui : nous avons terminé la partie sans le moindre burn-out dans l’équipe ! (mais pas sans avoir joué avec quelques limites)

Je trouve la représentation des rôles et de leurs prérogatives particulièrement juste à travers ce support. Chapeau bas messieurs !

Hanabi

Je viens aussi dans ce type de conférence pour découvrir des petits jeux, simples, permettant d’expérimenter certains aspects à vertu pédagogique.

C’est le cas du jeu Hanabi que Simon (@sjaillais) nous a permis de découvrir. Autant dire que ce jeu a le vent en poupe puisqu’il a été proposé par au moins 3 personnes. Il s’agit donc d’un jeu de société permettant d’expérimenter la communication, la collaboration et la confiance au sein d’un groupe de 4 à 5 personnes. Les joueurs doivent recomposer des familles de feux d’artifices par couleur (et dans l’ordre) sachant que chaque joueur voit toutes les cartes en jeu, sauf les siennes. Pour plus de détails, vous pouvez trouver les règles complètes par ici.

Merci Simon pour ce partage :

Stressss!!!

Oui, encore.

Comme Irène (@idetido) était frustrée de ne pas avoir pu participer à l’atelier proposé par Nicolas (@NicoTOpen), et que celui-ci m’a beaucoup plu, je me suis essayé à sa facilitation :

Là encore, ils ont réussi à mener l’ensemble de leur projet sans le moindre burn-out. Ce n’est pourtant pas le cas de toutes les équipes, et ce format d’atelier a semble-t-il séduit pas mal de personnes puisqu’il a été joué jusqu’au samedi.

Outils diverses

J’ai ensuite butiné un peu d’ateliers en ateliers, pour découvrir ou reconnaître beaucoup de choses, telles que l’utilisation du photolangage autour de l’intelligence collective dans le cadre de réseaux professionnels, l’utilisation de quelques icebreakers, etc.

Rangez vos Kleenex, sortez vos K’Nex

Derrière ce titre surprenant, Antoine (@StalinAntoine) et Yan (@ymatagne) nous ont concocté un atelier sur la découverte de DevOps autour d’un support que je ne connaissais pas encore : Les K’Nex

Comment dire … nous avons manifestement eu quelques soucis d’ajustement. Devinez dans quelle équipe j’étais ?

Jour 2

Les 6 Trumps

Pour commencer la journée, Grégoire (@GregoireRobin) et Pierrick (@keurvet) nous ont proposé un décryptage des “Six Trumps” (principes pour faciliter l’apprentissage et la mémorisation) de Sharon L. Bowman. Nous avons ensuite phosphoré autour d’une forme permettant de les proposer dans le cadre de la dynamisation de réunions, d’échanges, ou de toutes activités de groupe potentiellement longues. Enfin, nous avons poursuivi par petit groupes sur les activités que nous pourrions proposer et partager autour de chacun des 4 premiers “trumps”.

Décryptage du MBTI

J’ai enchaîné avec un décryptage des balances MBTI par Maxime (@maximebonnet).

Les différentes combinaisons de ces 4 balances permettent de définir 16 personnalités différentes. Maxime nous a proposé 4 mini-ateliers très intéressants permettant de mieux comprendre les enjeux de chacune de ces balances.

Note : Une version libre du formulaire permettant d’aboutir à ces “profils” est disponible via www.16personalities.com.

Donne du sens à ton backlog

J’ai ensuite repris un butinage qui m’a amené, entre autres choses, à assister en observateur à un atelier proposé par Aurélie (linkedin) et Gilles (@viaqbent). Celui-ci a particulièrement retenu mon attention lorsqu’ils ont mis en situation, des équipes de production face à la priorisation d’un backlog que leur PO avait eu l’inconvenance de laisser avec un contenu sans sens.

Toute ressemblance avec une situation déjà vécue ne serait … qu’un manque de chance.

La crevasse

J’ai ensuite ré-expérimenté un petit atelier mettant à l’épreuve la confiance en soi, en l’autre et en la technique comme le dirait Alex (@agilex).

Bon, là évidemment, ce n’est pas moi sur la photo puisque je suis de l’autre côté de l’objectif.  Par contre, je m’y suis collé avec Phillipe (@AubreePhilippe) et croyez-moi : la confiance était là.

Duplik

Encore une découverte que j’ai adorée. J’ai rejoint Nathaniel (@nrichand) et Alice (@a_barralon) entre autres, dans une partie destinée à imaginer comment porter ce jeu dans le cadre d’un atelier tourné autour de la sensibilisation à la spécification pour les PO.
Mais sincèrement, je ne sais plus exactement quand nous avons joué ce jeu sur les 2 jours … mais est-ce important ?

Le programme

Bref, vous l’avez compris, ces 2 jours étaient riches … très riches. Et de par la nature même de l’événement, ce n’est qu’en fin de conférence que le programme établi. Cette édition n’échappe pas à la règle :

Encore merci !

Jusqu’au bout, nos amis lillois nous ont accompagnés. Et si les formalités disparaissent avec l’heure, l’enrichissement est toujours présent.

Merci donc au non-organisateur en chef et à l’ensemble des participants pour ces 2 jours (et un peu plus) de partage et de bienveillance.

Vous n’en avez pas assez ?

Ils en parlent aussi :

Et si vous en souhaitez un peu plus, voici un petit récapitulatif plus large que ma propre expérience, à travers le prisme de twitter :


Et toujours :