En début de semaine, s’est tenue l’édition 16.2 d’Agile Bordeaux dans un lieu déjà connu par les réguliers de cet événement : Le CESI de Blanquefort.

Merci à ce groupe, et à ses 2 représentants, Sébastien Jolivet et Stéphane Amet, pour leur accueil.

ABdx-Fabrice

Sur cette édition, c’est Fabrice qui s’est collé à l’organisation et à la session “… en 5 minutes” en … presque 5 minutes. Il a profité de cette tribune pour nous faire un retour sur un article qu’il a déjà mis à disposition des francophones depuis de nombreuses années : “The New New Product Development Game” de  Hirotaka Takeuchi et Ikujiro Nonaka (http://ayeba.fr/wp-content/uploads/2013/12/The-New-New-Product-Development-Game_French.pdf )

MapNewNewProductDevelopmentGameCet article, publié il y a 30 ans, est à l’origine d’une partie de l’agilité telle que nous la connaissons aujourd’hui, et possède de nombreuses clefs dont les entreprises en quête d’évolution, d’engagement et de performances, pourraient encore s’inspirer.

 

Se sont ensuite déroulées 2 sessions en parallèle :

  1. Être Agile, c’est aimer et être heureux” par Thierry Cros (@ThierryCros)
  2. L’art d’avoir tort” par Christophe Heral (@ChrisHeral)

ABdx-ThierryJ’ai eu de très bons échos de la conférence de Christophe, et j’ai personnellement fait le choix de suivre celle de Thierry qui nous a fait le plaisir de venir sur Bordeaux pour l’occasion. Je vais donc m’attarder sur cette session.

Il s’agit d’une conférence hybride entre REX et réflexions personnelles sur la complémentarité de l’expérience agile de Thierry (avec une préférence à peine marquée pour XP 😉) et sa découverte et adoption des accords toltèques. Il en a d’ailleurs créé un site : http://www.toltequeagile.com/.

 

Pour mémoire, les accords toltèques sont tirés des ouvrages de Don Miguel Ruiz. Initialement au nombre de 4, ils ont été enrichis en 2010 d’un 5ème accord et sont destinés, dans le cadre de leur respect, à améliorer la vie de chacun jusqu’à lui permettre d’atteindre un certain bien-être (ou “le bonheur” … il y a un débat).

 

Bref, les 5 accords sont les suivants :

  1. Que votre parole soit impeccable.
    Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire sur autrui.
  2. Ne réagissez à rien de façon personnelle.
    Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leur rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.
  3. Ne faites aucune supposition.
    Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames. À lui seul cet accord peut transformer votre vie.
  4. Faites toujours de votre mieux.
    Votre “mieux” change d’instant en instant, quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets.

Et le petit dernier :

  • Soyez sceptique, mais apprenez à écouter.
    Ne vous croyez pas vous-même, ni personne d’autre. Utilisez la force du doute pour remettre en question tout ce que vous entendez : est-ce vraiment la vérité ? Écoutez l’intention qui sous-tend les mots et vous comprendrez le véritable message.

 

Thierry nous offre un parallèle entre ces 2 mouvements, partant de l’agilité pour nous diriger petit à petit sur les accords toltèques en s’appuyant sur les valeurs qu’ils partagent, et ainsi mettre les accords au service de l’agilité (ou de notre quotidien). Le tout agrémenté de supports … percutants.

ABdx-L'intentionDeLaVie ABdx-QuestionDePerception

Bref, allez faire un tour sur les slides de Thierry, ils sont pleins de messages pour peu que l’on ait l’intention d’y porter un peu d’attention : http://fr.slideshare.net/ThierryGabrielCros/etre-agile-c-est-aimer-et-tre-en-paix.

 

Pour mémoire, Agile Bordeaux s’organise à travers un Meetup : http://www.meetup.com/fr-FR/Agile-Bordeaux/. Si ce n’est déjà fait, n’hésitez pas à vous inscrire !

Vous souhaitez un autre point de vue ? N’hésitez pas à consulter celui de Fabrice.