En fin d’été, Isabel Monville (@isabelmonville) et Fabrice Aimetti (@fabriceaimetti) ont lancé l’idée d’organiser un Coaching Dojo sur Bordeaux.


Le temps de trouver une salle d’accueil (merci Carine !!!), l’idée était relancée.

De surcroît, Isabel et Fabrice m’ont fait le cadeau de m’intégrer dans l’organisation de cet événement. C’est un honneur, un plaisir … un kif énormes ! Tant sur les phases de préparation que durant le coaching dojo en lui-même. Bref, une aventure vraiment enrichissante !

J’ai donc eu le plaisir (l’honneur, le kif, … oui, je me répète mais je ne les ai pas suffisamment remerciés) de co-organiser le premier Coaching Dojo de Bordeaux (#CoachingDojo). Un lieu d’exercice et d’expérimentation autour de techniques de coaching dans un cadre protégé et bienveillant.

Nous avions pour l’occasion préparé une boîte à outils qui a été mise à disposition des participants (oui : tout le monde participe dans ce type de journée – aucun spectateur). C’est à travers un programme jalonné de plusieurs itérations, elles-mêmes composées de plusieurs séances/rétrospectives, que les participants ont tour à tour enfilé les costumes de coach, de coaché ou d’observateur, le tout en s’appuyant sur les outils de leur choix (et sans la moindre obligation d’en utiliser d’autres qu’eux-mêmes).

La richesse de ce type d’exercices tient autant dans les rôles endossés que dans les échanges qu’ils génèrent. Et cette journée a été vraiment très riche.

Je ne rentrerais évidement pas dans les détails, la confidentialité de ce qui se déroule dans un Coaching Dojo faisant partie intégrante du cadre qui y est proposé.

Pour autant, au regard des retours exprimés sur cette journée, je ne peux que considérer qu’elle a séduit les participant(e)s.

Quelques liens :

 

Je retiens énormément de choses vis-à-vis de cette rencontre, et j’ai dans l’idée que l’une des prédominantes est l’envie de recommencer (et vu le retour d’Isabel, j’ai bon espoir !). Alors merci Isabel !!!, merci Fabrice !!!, et merci aux participants !!!

Et bien sûr : à suivre pour un nouvel épisode ….