J’ai eu le plaisir de participer à l’Agile Tour qui c’est tenu le 07/10/2010 à Bordeaux.

Mon programme a été le suivant :

Séance du Scrum User Group de Bordeaux – Agile Tookit

C’était l’occasion de découvrir de nombreux outils qui peuvent sembler anodins (voir même enfantins) et pourtant si efficaces. La panoplie de post-its, de marqueurs (indélébiles et pour tableaux blancs), de cartes de planning poker est évidemment bien connue. En revanche, l’utilisation de tableaux blancs électro-statiques, de ruban adhésif, de gommettes de couleurs, de ballons en mousse, ou de pièces de lego-duplo peut sembler plus surprenante.

De mon côté, j’en ai aussi profité pour présenté le jeu l’Alchimiste-Agile (www.Alchimiste-Agile.com) comme outils à la tenue des rétrospectives. Il permet alors de structurer et de varier les rétrospectives tenues à travers le temps. J’ai aussi pu présenter ce jeu comme support de découverte de la rétrospective à travers l’extension X-Mas.
Pour tous ceux qui ne se sont pas encore penché sur ce jeu, je rappelle qu’il est disponible en téléchargement gratuit sur le site.

“Stubs et mocks montent en scène”

Lorsque l’on parle de tests, nous abordons toujours la notion de “scénarios de tests”. Cependant, demandez à n’importe qui à quoi lui fait penser la notion de scénario, il vous parlera de théatre ou de cinéma.
Cet atelier c’est donc déroulé de façon théatrale. Nous avons joué le rôle des différents composants logiciels nécessaires à la création d’un programme “basique” mais testé.
La population visée par cet atelier est clairement une population de développeurs qui pourront alors découvrir ce que sont : les spys, les stubs, les mocks, les fakes, et enfin le TDD, tant au niveau du vocabulaire que des concepts cachés derrière.

Le secret de l’amélioration continue

Là, je m’attendais à un atelier sur la rétrospective. Il s’agissait en fait d’un atelier sur le Lean et sur la méthode du PISCAR. C’était une très bonne surprise bien qu’un peu frustré par le rythme du jeu qui à mon goût ne nous laissait pas le temps d’approfondir les réflexions. En ce qui me concerne, il s’agissait là d’une découverte que j’ai trouvé vraiment très intéressante.

Agilité & logiciels critiques

Le sujet de l’application de la norme 178-B en mode agile a déjà été évoqué. Nous avons dans cette session un retour d’expérience positif sur cette combinaison dans le cadre d’un projet avionique de Thales. Une présentation très intéressante qui tend à prouver que même les démarches les plus rigoureuses peuvent s’appliquer avec succès en mode agile.

Bref, la journée était riche en enseignements, et je vous invite tous à vous renseigner sur les journées Agile Tour qui ont lieu prêt de chez vous. Il y en a tous les jeudi du mois d’octobre un peu partout en France.